Qu’est-ce que la santé mentale?

La santé mentale, c’est le résultat de la combinaison entre l’état de bien-être psychologique et émotionnel et la présence de trouble(s) de santé mentale. C’est une dimension essentielle à ta santé globale qui te permet de te réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d’accomplir ton travail et les activités quotidiennes.

Un trouble de la santé mentale, c’est un état de santé qui se définit par des changements qui affectent la pensée, l’humeur ou le comportement d’une personne, ce qui perturbe son fonctionnement et lui entraîne de la détresse.

Selon le modèle des deux continuums présenté dans l’image ci-dessous, la santé mentale et les troubles de santé mentale appartiennent à des continuums distincts.

  • On peut vivre avec un trouble de santé mentale et avoir une santé mentale optimale.
  • Inversement, on peut traverser une situation difficile, et même de crise, sans pour autant avoir un trouble de santé mentale.
Cette image présente le modèle à 2 continuum de la santé mentale. Deux axes s'entrecroisent pour représenter 4 cadrans.  Le premier axe du continuum signifie à chaque extrémité l'absence et la présence de trouble de santé mentale et le deuxième axe indique l'état de bien-être  allant de la santé optimale à la situation de crise. Dans chaque cadran, un personnage est représenté pour indiquer comment il se sent selon qu'il ait ou non un trouble de santé mentale ou encore selon qu'il soit dans état de santé mentale ou en situation de crise.

Est-ce que ma santé mentale peut varier dans le temps?

Oui! La santé mentale est fluide, ce qui signifie qu’elle se modifie tout au long de la vie au gré des circonstances et des expériences rencontrées. Plusieurs situations ou événements stressants sur lesquels tu as peu ou pas de contrôle vont inévitablement se produire pendant tes études. Parfois, le stress causé par ces événements sera passager et même utile pour mobiliser l’énergie nécessaire pour t’adapter à la situation. D’autres fois, ça pourrait durer plus longtemps malgré toi, et si la situation perdure ou se répète, c’est là que ta santé mentale peut être touchée. L’humain n’est tout simplement pas fait pour vivre un stress intense et continu. Il est donc important d’être conscient.e de ces variations qui peuvent être normales et passagères, mais qui parfois nécessitent de passer par dessus la peur ou la honte ressentie et oser aller chercher de l’aide.

Et si on abordait la santé mentale sous l’angle de l’Équilibre ?

Comme il y a plus d’une manière de définir la santé mentale, on peut aussi exclure totalement le fait d’avoir ou non un trouble de santé mentale. C’est ce que propose la roue de la médecine, symbole de la culture autochtone. Aussi appelée cercle de vie, cette figure signifie la vie et la santé, et elle est souvent utilisée pour maintenir ou restaurer un état de bien-être et d’harmonie.

Selon cette vision, il y a une interrelation entre les différentes sphères de la vie et l’objectif est de maintenir un équilibre entre celles-ci. Quand tu ne vas pas bien ou qu’il y a un surplus ou manque dans une sphère, tu es encouragé.e à trouver des solutions à la fois en toi et dans l’environnement afin de retrouver l’équilibre.

Physique

  • Quels comportements assurent mon bien-être physique?
  • Quels objectifs puis-je me fixer pour améliorer ma santé physique?

Mental

  • Quels types de pensées circulent dans ma tête : sur moi-même ? Mes proches? Ma communauté? Ma culture?
  • Quoi faire pour améliorer mon estime personnelle?

Spirituel

  • Est-ce que je me questionne sur le sens, le
    but de ma vie? Si oui, comment?
  • Ai-je une croyance en un Être suprême? Comment et pourquoi?
  • Que puis-je faire pour assurer ma santé sur le plan spirituel?

Émotionnel

  • Quoi faire pour améliorer mon bien-être émotionnel?
  • Quels objectifs dois-je me fixer pour améliorer mes relations interpersonnelles et que dois-je faire pour y arriver?

La santé mentale expliquée par Francis Legendre

Dans cette vidéo, Francis Legendre explique ce qu’est la santé mentale avec une touche d’humour. Pourquoi pas!

Merci d'accepter les cookies statistiques, marketing pour voir cette vidéo.

Les statistiques sur la santé mentale étudiante

  • 58 % de la population étudiante universitaire présente des niveaux élevés de détresse psychologique (Union étudiante du Québec, 2019)
  • 19 % des étudiants.es universitaires auraient des symptômes dépressifs suffisamment sévères pour nécessiter un soutien d’ordre médical ou psychologique (Union étudiante du Québec, 2019)
  • 3 fois plus d’étudiants.es ont des idées suicidaires que la population générale et 2 fois plus ont fait des tentatives de suicide (Union étudiante du Québec, 2019)
  • Le taux d’idéations suicidaires et de détresse psychologique répertorié chez la population étudiante du campus de l’Université de Montréal est supérieur à celui de la moyenne de la population québécoise du même âge (Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal, 2016)
  • 35 % des cégépien.nes interrogé.es ressentaient de l’anxiété en tout temps et 18 % avaient des pensées suicidaires (Gosselin et Ducharme, 2017)
  • Environ 1 personne étudiante sur 3 présente des manifestations compatibles avec un trouble dépressif au cégep (Gallais et al, 2022)
  • 64% de la population étudiante collégiale a vu sa santé psychologique se détériorer durant la crise pandémique (Fédération étudiante collégiale du Québec, 2021)

Références

Flèche vers le bas

Centre d’études sur le stress humain (2019) Saveurs du stress chronique.

ÉCOBES (2022) Adaptation psychologique et adaptation aux études à distance des étudiants collégiaux face à la crise de la COVID-19.

Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (2016) Enquête sur la santé psychologique étudiante .

Fédération étudiante collégiale du Québec (2021) Derrière ton écran.

Gosselin, M-A. et Ducharme, R. (2017) Détresse et anxiété chez les étudiants du collégial et recours aux services d’aide socioaffectifs .

Gouvernement du Québec (2022) À propos des troubles mentaux.

Hervieux N. et Paquette, M-N. (2017) Le mieux-être mentale des Premières Nations et le concept du rétablissement en santé mentale : croiser les savoirs. Présentation au colloque de l’Association québécoise pour la réadaptation psychosociale.

Institut de la statistique du Québec (2020) Le concept de santé mentale positive, un aperçu.

Keyes, L.M. (2002) The mental health continuum: from languishing to flourishing in life.

Loiselle, M. et McKenzie, L. (2009). La roue du bien-être: une contribution autochtone au travail social. Revue Interventions, 131, pp. 183-193.

Ministère de l’Enseignement supérieur (2021) Plan d’action sur la santé mentale étudiante en enseignement supérieur 2021-2026.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Les facteurs de protection chez les Premières Nations et les Inuit

Regroupement des centres d’amitié autochtone et du Québec (2017) Mino Madji8in : Pour la bientraitance et le respect de nos Aînés autochtones en milieu urbain.

Union étudiante du Québec (2019) Enquête Sous ta façade.

Crédits

Flèche vers le bas

Illustration : Mario Fontaine

Contribution à l’article : Isabelle Queval, psychologue

Ce contenu vous a-t-il été utile ?