Cet article synthèse de l’ORES aborde les stratégies de prononciation des noms des étudiant.es comme une pratique bienveillante. Il rapporte les résultats d’une recherche réalisée à l’Université de Nottingham Trent en Angleterre visant à documenter comment, dans le contexte anglais, le personnel en contact avec des étudiant.es réagit devant des noms qui ne sont pas d’origine anglaise.

Cet article offre des pistes de réflexion et identifie des stratégies pour apprendre à prononcer des noms qui sont peu communs. Par exemple :

  • Inviter tous les étudiants et étudiantes à se présenter.
  • Demander aux personnes d’inscrire leur nom sur un papier (en incluant des indications phonétiques au besoin) et de le positionner devant eux.
  • Demander à la personne étudiante d’enregistrer son nom pour pouvoir s’entrainer à le dire correctement.

Référence de l’étude

Flèche vers le bas

Pilcher, J., Deakin-Smith, H. et Roesch, C. G. (2024). The pronunciation of students’ names in higher education: identity work by academics and professional services staffOxford Review of Education

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Outils à découvrir